Coloration de la réticuline

Coloration de la réticuline


La coloration de la réticuline est une coloration qui marque les fibres réticuliniques du stroma et permet de préciser l'architecture des tumeurs (comme par exemple l'architecture folliculaire).
Elle est très utile dans les cas où la tumeur est nécrosée. C'est une coloration clé dans l'étude des lésions qui touchent les organes dont la trame est riche en réticuline comme le foie (fibrose, dans laquelle cette coloration montre le collagène le plus jeune), la rate et les ganglions lympathiques (trame réticulinique consituant le squelette), la moelle osseuse (myélofibrose).
La coloration de la réticuline est basée sur l'imprégnation argentique des fibres de réticuline qui ne peuvent pas être détectées avec la coloration hématoxyline et éosine. En effet, cette coloration utilise les propriétés argyrophiles des fibres de réticuline. Avec cette coloration, les fibres de réticuline sont colorées en noir.
Les étapes de la coloration réticuline :
  • Les fibres sont d'abord oxydées, le plus souvent par le permanganate de potassium, suivi d'un blanchiment à l'acide oxalique, au métabisulfite de potassium ou à l'acide périodique.
  • La sensibilisation est une préimprégnation par la formation de complexes organométalliques entre les fibres de réticuline et des sels métalliques, la partie métallique étant éventuellement échangée par l'argent. Les sensibilisateurs préférés sont des sels ferriques.
  • Pour l'étape d'imprégnation, on utilise le plus souvent une solution de nitrate d'argent ammoniacal. L'argent va se déposer sur les fibres de réticuline sous forme d'un oxyde brun qui deviendra de l'argent métallique lors de la réduction.
  • L'argent ionique est réduit en argent métallique en présence d'un agent de développement, la formaline. On obtient un dépôt noir visible à l'oeil nu.
  • Le virage est un traitement des coupes au chlorure d'or dans lequel l'or est substitué à l'argent pour obtenir une meilleur résolution : un fond plus pâle et un dépôt métallique plus fin et plus stable.
  • On doit faire une nouvelle réduction, le fixage au thiosulfate de sodium, qui débarrasse des résidus d'argent ou d'or ionique non spécifiques.
  • La contre coloration : on la choisit en fonction de la solubilité du métal qui imprègne les fibres. Le plus souvent, on utilise le rouge neutre.


Résultat de votre recherche : 0 produit(s) trouvé(s)

Affinez votre recherche :

RUOCE / IVD
Référence
Description
Cond.
Prix HT