Extraction et purification d'ARN totaux

Extraction et purification d'ARN totaux


L’ARN, pour acide ribonucléique, est un acide nucléique proche chimiquement de l’ADN. Il s’agit d’un polymère de nucléotides qui se compose d’un sucre de ribose, d’un phosphate et des bases telles que l’adénine, la guanine, la cytosine et l’uracile. On le retrouve chez tous les êtres vivants et également chez certains virus. L’ARN joue un rôle essentiel dans l’expression des gènes en agissant en tant que support temporaire de l’information génétique. En effet, l’ARN sert d’intermédiaire entre l’information génétique codée par l’ADN et les protéines. Mais il possède également d’autres fonctions comme la régulation de l’expression génétique, la catalyse enzymatique ou encore le guidage des enzymes.
Le terme ARN totaux englobe les trois principaux types d’ARN : l’ARN messager (ARNm), l’ARN ribosomique (ARNr) et l’ARN de transfert (ARNt). L’ARNm représente 5% des ARN totaux, il transporte le code génétique copié de l’ADN et sert de support temporaire. Les ARN ribosomiques sont trouvés dans les ribosomes et représentent 80% des ARN totaux. Les ARNr se combinent avec des protéines et des enzymes dans le cytoplasme de la cellule pour former les ribosomes, qui agissent en tant que site de synthèse des protéines. Ces structures complexes se déplacent le long de la molécule d'ARNm pendant la traduction. L’ARN de transfert est le plus petit des 3 types d’ARN et son rôle principal est le transfert des acides aminés pendant la synthèse des protéines.