SARS-CoV-2 - Produits pour le diagnostic - Milieu de transport viral (VTM) inactivant

SARS-CoV-2 - Produits pour le diagnostic - Milieu de transport viral (VTM) inactivant


Le succès du diagnostic du virus SARS-CoV-2 (2019-nCoV) pendant l’épidémie de COVID-19 dépend en grande partie de la qualité de l'échantillon et des conditions dans lesquelles l'échantillon est transporté et stocké avant d'être traité en laboratoire.
Le diagnostic par RT-qPCR du COVID-19 nécessite un prélèvement naso-pharyngé par écouvillonage. Cet échantillon est ensuite déposé dans un milieu de transport viral (VTM pour Viral Transport Medium). Le milieu de transport viral permet la collection, le transport et le stockage des échantillons contenant des virus, des chlamydia ou des mycoplames. Il existe deux grands types de VTM : inactivant et non inactivant.
Les VTM inactivants sont conçus, comme leur nom l’indique, pour inactiver les virus contenus dans l’échantillon. Ces VTM sont utilisés pour des échantillons contenants des virus facilement transmissibles et pour éviter la contamination du personnel amené à manipuler ces échantillons. En général, l’inactivation se fait par la lyse des particules virales. Beaucoup de VTM inactivant contiennent un surfactant comme le sel de guanidine et ils contiennent un agent protecteur pour prévenir la dégradation des acides nucléiques.

Référence
Description
Cond.
Prix H.T.