Trichrome de Gomori

Trichrome de Gomori


Le trichrome de Gomori a été mis au point par George Gomori en 1950.

Cette coloration a pour but d’identifier une augmentation des fibres de collagène dans le tissu conjonctif ou d’effectuer une différenciation entre le collagène et les fibres musculaires lisses.

Le principe de la coloration au trichrome de Gomori repose sur une coloration en une seule étape. Un colorant plasmatique (chromotrope 2R) et un colorant des fibres du tissu conjonctif (fast green FCF, light green ou bleu d’aniline) sont combinés dans une solution d’acide phosphotungstique dans laquelle on ajoute de l’acide acétique glacial. L’acide phosphotungstique favorise la coloration en rouge des muscles et du cytoplasme. Les ions tungstate sont spécifiquement absorbés par le collagène, et la coloration de la fibre du tissu conjonctif est ensuite liée à ce complexe, colorant le collagène en vert ou en bleu, en fonction de la contre-coloration utilisée.

Voici quelques exemples de colorations obtenues avec le trichrome de Gomori :
  • Noyau : Noir
  • Cytoplasme, kératine, fibres musculaires : Rouge
  • Collagène, mucus : vert ou bleu


Résultat de votre recherche : 5 produit(s) trouvé(s)

Affinez votre recherche :

RUOCE / IVD
  • Unconjugated 5
  • kit 3
  • Buffers and reagents 2
  • IHC 5
  • Reticulum Stain Kit (Modified Gomori\'s) 2