Omicron : nouveau variant, nouvelles protéines

Omicron : nouveau variant, nouvelles protéines

Produits liés au variant Omicron  du SARS-CoV2 pour la recherche COVID

Le 26 novembre 2021, l'OMS a désigné la variante B.1.1.529 comme un variant du virus SARS-CoV2 préoccupant, nommé Omicron. Au 4 décembre, des cas confirmés de ce nouveau variant Omicron ont été signalés dans 38 pays.
Le variant Omicron (B.1.1.529) a été signalé pour la première fois à l'OMS par l'Afrique du Sud le 24 novembre 2021. La situation épidémiologique en Afrique du Sud a été caractérisée par trois pics distincts de cas signalés, dont le dernier concernait principalement le variant Delta. Ces dernières semaines, les infections ont connu une forte augmentation, coïncidant avec la détection du variant B.1.1.529. La première infection confirmée connue de B.1.1.529 provenait d'un spécimen prélevé le 9 novembre 2021.

Pourquoi le variant Omicron suscite-t-il une telle inquiétude ?

Le variant Omicron a suscité une alarme mondiale en raison de son ensemble sans précédent de mutations génétiques. Omicron est un variant hautement divergent avec 50 mutations et comprend plus de 30 mutations sur la protéine spike. En outre, certaines mutations familières identifiées sur le variant Omicron sont également apparues sur d'autres variants, ce qui suscite des inquiétudes quant à son potentiel d'échappement immunitaire et à sa plus grande transmissibilité.


Protéines recombinantes :